Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 12:35

Au Mali on transporte de tout avec tout

 

Des bagages en HJ 61:

 

IMAGE 152

 

Les 10 passagers sont a l interieur

 

IMAGE 153

 

Des morceaux de mousse a matelas en velo

 

IMAGE 191

 

Des barres en fer en 404

 

IMAGE 200

 

Non ce n'est pas le reservoir supplementaire du Hilux mais notre barbecue grand modele

 

IMAGE 187

 

Et bien sur les passagers et leurs affaires a bord des superbes et maintenant rares  Dourounis restant dans la capitale

 

IMAGE 268

Repost 0
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 15:30

Le lendemain nous reprenons la piste, direction Gouina

Un lieu de calme et de repos, conseilllé par nos amis voyageurs croisés a Bamako

 

P1000826

 

On croise des pick up qui reviennent du festival Kayes Medine Tambacounda...

 

P1000829

 

On attaque la piste qui est en refection donc on zigzague entre les camions et les portions en travaux qui nous obligent à prendre les pistes paralleles trés sableuses ou pleines de fesh fesh

 

P1000831

 

P1000833

 

Nous croisons un HDJ80 immatriculé au Burkina avec sa tente de toit....

 

P1000835

 

La piste est belle malgre des portions de tole ondulée, on avance vite

P1000841

 

Apres une heure trente de belle piste on prend une piste dans la foret nettement moins frequentée

 

P1000844

 

on s'offre quelques passages sympas

 

P1000846

 

La poussière est très présente...

 

P1000850

 

Les paysages le long du fleuve Sénégal nous font penser a ce que l'on peut trouver de l'autre coté de l'atlantique!!

 

P1000851

 

Apres 3h de piste et 85 km sous sommes arrivés!!

On se gare a l'ombre ;)

 

P1000854

 

les chutes de Gouina font parties des chutes les plus hautes d'Afrique de l'ouest

 

P1000861

 

Cette eau va alimenter le barrage de Manantali, un des plus gros du Mali

 

P1000888

 

On peut se baigner dans ces chutes, en amont ou en aval...

D ailleurs un groupe de 3 voitures diplomatiques y sont installées depuis plusieurs jours apparement, afin de profiter du calme de l'endroit...

 

P1000894

 

De petits arcs en ciels se dessinent dans les embruns, il y a un peu de vent, il fait chaud...

 

P1000903

 

Apres une pause détente et repos, nos reprenons la piste

 

P1000906

 

la partie moins frequentée

 

P1000914

 

La partie refaite

 

P1000917

 

Toujours des chargements improbables

 

P1000920

 

La piste est meme equipée de stations essences

 

P1000921

 

Le lendemain nous reprenons la route pour Bamako

 

P1000934

 

La route est abimée jusqu'a Diema

P1000935

 

Ensuite ca va mieux on peut rouler entre les camions qui emportent le double du chargement standard...

 

P1000938

 

Les Anglais ont les "double decked bus" le Mali a étendu le concept aux camions...

 

 

P1000943

 

...et aux Sotramas

 

P1000953

 

Avec les risques de casses dus a la route en mauvais état et au poids embarqué.

P1000955

 

Après 10h de route, un oiseau dans la calandre et un autre dans le pare brise, nous sommes de retour a la maison...

 

P1000950

 

Un week end qui nous a permis de découvrir de très beaux endroits et de se deconnecter de la routine...

Repost 0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 16:17

Ce week end sur les conseils des voyageurs rencontrés a Bamako nous sommes parti a Kayes.

Départ à 8h40 de Bamako, passage à 10h30 à Kolokani, à 11h à Didieni,

 

La route est comme d 'habitude, longue

 

P1000630

 

et frequentée de chargements improbables

 

P1000629

 

Nous passons à Diema à 14h,

 

P1000635

 

Pause dejeuner sur une piste... Au bout de la piste Nioro du Sahel et la Mauritanie

 

à Marena à 17h

 

P1000636

  pour arriver à Kayes à 19h aprés 640 KMs

 

P1000654

 

Et une multitude de Baobabs

 

P1000641

 

 

Le lendemain matin operation courses dans le quartier de la gare

 

P1000677

 

P1000678

 

P1000681

 

Les pleins et les courses faits, Nous prenons la piste

 

P1000687

 

12 kms plus tard

 

P1000690

 

Et bien sur on a pas pris les demonte pneus et les rustines

 

P1000694

 

De toute facon ca aurait servi a rien la chambre a air est lacerée a 3 endroits

 

P1000963

 

 

 

Le reparateur n a pas de chambres en 265/70 16 mais que des 7.50

 

P1000695

 

Alors on decide de monter le pneu en tubeless, a grand renfort de meches

En effet les dunlop TG 35 ne sont pas des pneus brousse et ont deja des trous  datant de notre viree dans le Gourma et de leur rencontre avec les epines d'accacia.

 

Medine-Felou 0993

 

Apres avoir mis 4 meches y compris dans les flancs la roue tient a peu pres la pression envoyee par un super compresseur a moteur termique d'aspirateur d eau dans les mines....

 

Les meches sont a 2000 F piece et la valve aussi chez le "Vulgarisateur pneumatique" qui dans son role de vulgarisateur nous explique que le tubeless est mieux car on roule plus vite avec ;)

 

Medine-Felou 0989

 

On reprend la piste

 

P1000698

 

qui longe le fleuve Senegal

 

P1000701

 

pour rejoindre 16 km plus loin les chutes du Felou

 

P1000715

 

P1000718

 

P1000724

 

P1000733

 

P1000734

 

On se depeche de profiter du site car une entreprise chinoise est en train de mettre en place une centrale electrique et creuse partout des canaux ou erige des structures metalliques.

 

Un petit coup de piste et on rejoint l ancienne centrale electrique mise en route par des Fancais au debut du siecle

 

P1000702

 

P1000739

 

Le générateur

 

P1000749

 

La turbine

 

P1000753

 

On reprend la piste

 

P1000764

 

4 kms plus loin on arrive a l'ancien fort de Medine construit par les Francais en 1855 pour proteger leurs unterets commerciaux des attaques des troupes Toucouleur d'El Hadj Omar Tall

 

P1000768

 

P1000794

 

Le fort est en restauration, le béton a fait son apparition 

P1000806

 

en esperant que la restauration une fois finie redonnera au fort un aspect d origine comme l ont gardé les dépendances.

P1000814

 

Le soir retour a Kayes

Repost 0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 23:15

Suite a la rencontre avec David et Monica nous avons ete contactés par jean jacques et Michelle qui etaient de passage a Bamako au cours de leur voyage qui les menera entre autre au Benin, au Togo au Ghana, au Senegal et en Guinee

 

Une bonne apres midi a raconter des histoires de bourlingueurs, tant en Afrique qu en Amerique du Sud.

La 404 break avec laquelle ils ont traversé l 'algerie en 1972 est loin!!

Ils roulent maintenant en HZJ 79 Azalai!!

 

P1000376

Bonne route a eux et a bientot

Repost 0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 21:58

Le week end dernier nous avons profité de l invitation d un ami Algérien a visiter une mine d’or. Comme un site d’orpaillage traditionnel n est pas loin la décision est prise hop dimanche on va la bas !!

07h depart de Bamako la route est bonne

P1000383

 

Mais longue

 

P1000390

 

Et toujours dangereuse !

 

P1000398

A  11h nous dépassons Yanfolila, direction kalana par 40 km de piste

 

P1000399

 

Une fois sur placenous sommes a quelques kilometres de la Guinée Conakry

 

orpailleurs 0968

 

On part a la découverte des orpailleurs.

Il faut d’abord creuser un trou un « droit de trou » vaut 1000f auprès du village, et on peut payer 15000 f les travailleurs pour commencer, quand ils auront trouvé de l or les recettes seront partagés ainsi 10% pour le village, 45% pour le propriétaire du trou et du moteur (groupe électrogène et pompe), 45% pour les travailleurs

 

P1000409

Le trou descend a 8m de profondeur et fait la largeur d un homme.

 

P1000446

 

Si le creuseur trouve une veine d or il creuse a l horizontal.

Le creuseur reste plusieurs heures au fond selon sa fatigue et sa « chance » de trouver l or.

 

P1000454

La terre est remontée par des sceaux et une corde sous l œil vigilant du gardien de trou employé par le propriétaire afin de garantir les recettes.

 

P1000412

 

Lorsque l eau arrive dans le puits,

 

P1000441

un groupe électrogène et une pompe électrique sont mis en place pour continuer a creuser.

 

P1000425

La terre est ensuite filtrée sur le principe de la battée avec une calebasse par les femmes dans des trous peu profonds appelés maison de terre

 

P1000417

Et si on est chanceux !!

 

P1000439

 

Le reste de la terre sera refiltré durant la saison des pluies, de même que les pierres seront pillées avec le pilon renforcé avec du fer et un mortier

P1000468

 

Il faut ensuite finaliser l’extraction et aller vendre l or a des acheteurs homologués par le village.

 

P1000428

La pesée a lieux en présence de nombreux contrôleurs et chefs de différentes section.

 

P1000432

En effet le site est surveille par une « police du village » qui peut mettre des amendes en cas de non respect des règles : amendes financières ou interdiction d accès au site durant plusieurs jours. Pour les fautifs (comme ceux qui vont creuser le lundi jour de marché)….

P1000488

 

Le site d orpaillage est une vraie petite communauté chacun travaille sur sa zone,

P1000505

 

les fonctions support sont aussi représentée : forgeron

 

P1000435

 

P1000436

Vendeur de tout (et de colle)

Cantinières

 

P1000497

Loueurs de moteurs (ils ont payé 25 000 f de taxe pour importer le moteur sur le site) etc…

P1000437

 

Puis nous partons a l usine d extraction d’or… c est la même chose mais en beaucoup plus gros

La un débourbeur (une calebasse de plusieurs tonnes)

P1000522

 

les tamis et les tables vibrantes sont en cours d installation….

Les engins d extraction (des pioches et des seaux géants)

 

P1000551

 

orpailleurs 0985

 

P1000546

 

P1000549

 

La maintenance

 

P1000547

 

P1000559

 

P1000538

Vers 16h on reprend la piste

 

P1000563

Puis la route pour rentrer a 21h a Bamako

 

P1000575

Repost 0
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 12:31

Les Jakartas (petites moto KTM chinoises 110 cm3) sont partout et tres nonbreuses que cela soit sur les parkings ou sur la route.

 

 

IMAGE 748

Repost 0
3 février 2011 4 03 /02 /février /2011 11:45

Bamako est un point de passage pour les voyageurs au long cours que ce soit pour la mecanique, le ravitaillement ou les demarches administratives.

Fin 2008 nous avions rencontré Jean Jaques et Michelle, deux retraités qui parcourent l Afrique a bord de leur HZJ 78 3 mois par an. Nous avions fait une super soiree dans le camping ou ils etaient arretés avec leurs amis.

contactés par internet, nous avons rencontré Xavier et toute sa famille qui avait casse le moteur de son land 110 en Aout 2009.

 

PIC 0201

Nous l avions aidé a vendre le Land a Bamako

 

PIC 0203

 

En ce debut d'année nous croisons la route David et Monica qui eux aussi se menagent 3 mois de voyage par an a bord de leur Land 110 avec cellule

 

IMAGE 750

 

Une nouvelle soiree a discuter de trajets, passages de frontieres, visa, pistes, amenagements et voyages!!!

Repost 0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 09:43

Entre les differentes qualites de produit on s y pert un peu...

 

En tout cas voici une canette de Coca qui est venue taper dans l'extincteur lors d un freinage standard....

 

IMAGE 701

 

La moquette est nettoyée.... et maintenant j'attache tout, meme pour un petit trajet!!

Repost 0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 09:47

C est parti je reprend mon vehicule habituel... celui qui a le plus de Km au compteur!!!

 

IMAGE 694

Repost 0
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 09:38

Un matin ou je suis en retard le gardien ouvre la porte coulissante du garage, je recule, et paf la porte... Le gardien est un remplacant, il est trop petit pour ouvrir la porte en grand, donc mon feu stop a fait connaissance avec le bas de la porte.

 

IMAGE 723

Un peu de super glue plus tard c est reparé...

Repost 0

Présentation

  • : Voyages en Afrique
  • : quelques photos et récits de nos ballades en Afrique et principalement en Toy...
  • Contact

Recherche